Project

General

Profile

Anomalie #23933

Batrachospermum / sheathia

Added by Mikaël Tréguier about 1 month ago. Updated 7 days ago.

Status:
Nouveau
Priority:
Normal
Assignee:
-
Category:
-
Start date:
12/21/2022
Due date:
% Done:

0%

Estimated time:

Description

Bonjour,
Le genre Sheathia est séparé du genre batrachospermum (problème un peu similaire pour Lemanea/Paralemanea il y a qq années). Comment saisir ce taxon :
- NEWCOD => Sheathia pour ne pas perdre l'info mais l'indice peut varier fortement par rapport à la chronique (CS élevée).
- on reste en BATSPX => batrachospermum afin de rester homogène avec les chroniques de donnée mais on perd de la donnée.
Merci

History

#1 Updated by Christian Chauvin 11 days ago

Bonjour Mikaël,
comme pour Paralemanea et d'autres cas similaires, le mieux est de saisir Sheathia sp. en NEWCOD.
Une validation sera faite par le groupe de la forge, ce qui permettra de créer un code 6L et SANDRE. C'est ensuite la table de transcodage qui prendra en compte ce nouveau taxon comme équivalent de Batrachospermum pour en tenir compte dans le calcul de l'indicateur.
D'autre avis des experts du groupe ?
Cordialement

#2 Updated by David Heudre 7 days ago

Bonjour Mikael et Christian,

J'avoue ne pas encore avoir trouvé le temps de me pencher sérieusement sur ce nouveau genre séparé des Batrachospermum.

Ici je pense que le débat est de soit :
*mettre le nom correct (Sheathia sp en Newcod) mais sans prise en compte dans l'IBMR ce qui peut potentiellement donner un écart d'indice avec l'historique sur certaines stations où ce taxon était présent en grande quantité en tant que Batrachospermum...
*laisser en Batrachospermum pour que cela reste contributif dans l'IBMR tant que la table de correspondance n'a pas été mise à jour (et donc que Sheathia renvoie à l'écologie de Batrachospermum). C'est généralement la posture que nous adoptons pour les diatomées car l'écart de valeur d'indice peut être très important dans certains cas.

Ici, et surtout si tu as de faibles abondances qui n'auront que peu d'impact sur l'IBMR, je pencherai pour la fait qu'il vaut mieux mettre le nom correct en NEWCOD pour garder la trace de la présence de ce taxon. Peut-être auront nous la surprise comme pour Paralemanea de voir qu'il est plus fréquent que l'on aurait pu le penser.

Bonne fin de journée
David

Also available in: Atom PDF